Le ministre sud-africain du Commerce se félicite de la renonciation aux brevets des vaccins contre la COVID-19

Par : Vivienne |  Mots clés : AfSud,COVID-19,vaccins,OMC,accord
www.2391388.com | Mis à jour le 19-06-2022

Le ministre sud-africain du Commerce, de l'Industrie et de la Concurrence, Ebrahim Patel, s'est félicité samedi de l'accord de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) sur la renonciation aux brevets des vaccins contre la COVID-19, 20 mois après que le pays africain a proposé une large renonciation pour lutter contre la pandémie.

La 12e conférence ministérielle de l'OMC s'est achevée vendredi à l'aube au siège de cette institution à Genève, en Suisse, les membres s'étant mis d'accord sur des questions clés telles que la réponse à la pandémie et la dérogation aux ADPIC (aspects des droits de propriété intellectuelle liés au commerce) relative à la COVID-19.

Cet accord permet aux gouvernements d'autoriser les fabricants locaux à produire des vaccins ou leurs ingrédients, substances ou éléments et à utiliser des procédés qui sont couverts par des brevets sans l'autorisation de leurs détenteurs pendant cinq ans.

L'Afrique du Sud et l'Inde avaient proposé cette dérogation à l'OMC pour la première fois en octobre 2020, avec le soutien d'autres pays en développement, au plus fort de la pandémie de COVID-19.

L'Afrique du Sud "s'est battue" pour cet accord jusqu'à ce qu'il soit conclu aux premières heures de vendredi matin, a témoigné M. Patel lors d'un point de presse à l'aéroport international O.R. Tambo, à Johannesbourg.

Pendant plusieurs mois après que l'Afrique du Sud a présenté sa proposition, les pays développés ont bloqué toute tentative de faire passer cette discussion à une négociation textuelle, a-t-il ajouté.

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source: Agence de presse Xinhua
Retournez en haut de la page

国产在视频线在精品视频2020