Envoyer [A A]

Le co?t de l'interdiction américaine sur les équipements chinois de télécommunications

www.2391388.com | Mis à jour le 17. 06. 2022 | Mots clés : Etats-Unis,télécommunications

Un déficit de financement dans le plan du gouvernement des Etats-Unis pour remplacer les équipements de télécommunications met une fois de plus en lumière le fait que toute tentative de promouvoir le découplage technologique risque de nuire également aux intérêts des Etats-Unis.

D'après plusieurs rapports médiatiques, la Commission fédérale des communications (CFC) des Etats-Unis aurait indiqué que la suppression des équipements de télécommunications chinois dans les réseaux de télécommunications existants co?terait 5,3 milliards de dollars (5 milliards d'euros), soit bien plus que le budget imparti par le Congrès des Etats-Unis.

Xiang Ligang, le directeur général de l'Alliance pour la consommation de l'information (une association du secteur des télécommunications en Chine), note qu'un financement insuffisant risque d'engendrer des problèmes de connectivité pour les personnes vivant dans les régions reculées aux Etats-Unis, car ? les produits des entreprises Huawei Technologies et ZTE sont utilisés par les opérateurs américains de télécommunications pour proposer des services de réseaux et à haut débit dans certaines des régions les plus reculées des Etats-Unis ?.

Selon lui, le gouvernement des Etats-Unis gaspille beaucoup d'argent sur le remplacement des équipements de télécommunications chinois et les consommateurs dans ces régions risquent de n'avoir plus accès qu'à des services de télécommunications de mauvaise qualité.

La CFC a d'ores et déjà interdit aux opérateurs américains d'utiliser les équipements Huawei et ZTE par le biais de subventions fédérales, citant de soi-disant ? inquiétudes concernant la sécurité nationale ?. Les deux entreprises chinoises ont pour leur part rejeté à de nombreuses reprises ces accusations qu'ils affirment infondées.

En décembre 2020, la CFC a annoncé de nouvelles règles exigeant des opérateurs utilisant des équipements ZTE ou Huawei de ? les enlever et les remplacer ? (? rip and replace ?). Ce plan est particulièrement difficile à mettre en ?uvre pour les opérateurs en zones rurales, dont les budgets sont insuffisants pour trouver du personnel leur permettant de mettre en ?uvre cette directive.

? L'initiative de la CFC crée seulement des difficultés extraordinaires pour le maintien par les opérateurs dans les régions les plus reculées des Etats-Unis du même niveau élevé et de la même qualité de service à leurs clients sans qu'il n'y ait d'interruption ?, avait mis en garde Huawei l'année dernière.

Steve Berry, le président de la Competitive Carriers Association (un groupe commercial d'une centaine de fournisseurs de services sans fil aux Etats-Unis), a publié un communiqué en début d'année, appelant le gouvernement américain à s'assurer du plein financement du programme de la CFC, de fa?on à pouvoir maintenir la connectivité au cours de la transition des opérateurs vers de nouveaux équipements pour leurs réseaux.

D'après Bai Ming, le directeur adjoint de l'Institut d'études des marchés internationaux affilié à l'Académie chinoise du commerce international et de la coopération économique (CAITEC), toute tentative de promouvoir le découplage technologique nuira également aux intérêts des Etats-Unis, comme le montrent de nombreux exemples par le passé.

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source:www.2391388.com

国产在视频线在精品视频2020