De la pauvreté à la prospérité

Par : Norbert |  Mots clés : De la pauvreté à la prospérité
www.2391388.com | Mis à jour le 01-08-2022

Le 30 décembre 2012, le Président chinois Xi Jinping, qui est également Secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois, a effectué une visite dans le district de Fuping, situé dans les monts Taihang (province du Hebei). Dans la maison de Tang Rongbin et Gu Baoqing, une famille pauvre représentative du village de Luotuowan, il s’est assis sur leur kang, un lit en brique chauffant, et a discuté avec eux de la manière de se débarrasser de la pauvreté. C’est là qu’il a lancé la campagne pour éliminer la pauvreté dans tout le pays. 

Depuis 2013, cette campagne a vu sortir plus de dix millions de personnes de la pauvreté chaque année. En 2020, les 98,99 millions de pauvres du pays s’en étaient extirpés, les 832 districts et 182 000 villages pauvres étant retirés de la liste des zones pauvres. La Chine a atteint l’objectif de réduction de la pauvreté de l’Agenda 2030 pour le développement durable des Nations unies avec dix ans d’avance. 

Cependant, la Chine ne considère pas ce triomphe comme une fin en soi, mais comme le point de départ de nouveaux efforts pour améliorer encore la vie des habitants ruraux grace à la stratégie de revitalisation rurale. Le pays est déterminé à marcher vers son prochain objectif : la prospérité commune.  

éliminer la pauvreté 

Le village de Luotuowan est composé de 295 ménages répartis en neuf hameaux disséminés dans une région montagneuse. Hormis quelques parcelles de champs irrigués, la plupart des cultures du village sont plantées sur des pentes. 

Au moment de la visite de Xi Jinping, la famille de Gu Baoqing, composée de sept personnes, survivait à peine avec les pommes de terre et le ma?s cultivés sur ses trois mu de champs. Sans opportunité d’emploi, le fils, Tang Junfeng, était parti travailler à Beijing à l’age de 18 ans. 

Les choses ont commencé à changer début 2013, lorsqu’un groupe de travail sur la réduction de la pauvreté constitué de plusieurs départements du gouvernement provincial du Hebei a été envoyé dans le village. 

L’un des principaux projets de ce groupe a été la construction de nouvelles maisons. Gu Baoqing aime son nouveau logement, équipé du chauffage, de l’eau courante, de toilettes à chasse d’eau et d’une cuisine. Elle n’a payé qu’une infime fraction du co?t, le reste étant couvert par les subventions gouvernementales. 

Pour générer de nouveaux revenus, une société de tourisme a été fondée par Luotuowan, un autre village et une société d’investissement publique du district de Fuping, avec l’aide du groupe de travail. L’entreprise de tourisme a loué et rénové des maisons d’agriculteurs pour le tourisme rural. L’ancienne maison de Gu Baoqing, que Xi Jinping a visitée, a été modernisée, devenant la principale attraction touristique du village. En plus de percevoir le loyer, Gu Baoqing gagne plus de 2 000 yuans (298 dollars) par mois comme femme de ménage pour l’entreprise. 

L’augmentation des revenus a transformé la vie de sa famille. Le fils a acheté un camion et est devenu chauffeur. Il a acquis une maison dans le centre du district de Fuping et s’y est installé. La fille a?née est sur le point d’obtenir son dipl?me universitaire et la fille cadette étudie au collège de Fuping. 

La vie du village a été grandement améliorée. Il y a dix ans, plus de 70 % des 582 habitants étaient pauvres. Grace aux efforts consentis, tels que la plantation de cultures spécialisées et le tourisme rural, le revenu disponible par habitant a explosé de 950 yuans (142 dollars) en 2012 à 17 480 yuans (2 603 dollars) en 2021. 

Tan Weiping, directeur adjoint du Centre international de réduction de la pauvreté en Chine et expert en réduction de la pauvreté internationale, a déclaré qu’après dix ans d’efforts continus dans ce domaine, le gouvernement chinois a développé une approche de la réduction de la pauvreté aux caractéristiques chinoises. 

Selon lui, les accomplissements de la Chine à ce sujet se reflètent dans trois aspects : premièrement, le niveau de vie des personnes sorties de la pauvreté s’est considérablement amélioré, avec un accès garanti à la nourriture, aux vêtements, à l’enseignement obligatoire, aux soins médicaux de base, au logement et à l’eau potable. Deuxièmement, les régions concernées ont renforcé leur capacité de développement économique. Dans chacun des districts, deux ou trois industries de premier plan ont été créées et des problèmes tels que les transports, l’approvisionnement en électricité et les communications ont été résolus. 

Troisièmement, les résultats de la réduction de la pauvreté sont continuellement consolidés. Le gouvernement a publié 33 politiques pour la transition de la réduction de la pauvreté à la revitalisation rurale, mis en place un mécanisme dynamique de suivi et d’assistance pour prévenir la résurgence de la pauvreté, et 160 districts ont été identifiés pour recevoir une aide à la revitalisation rurale.  

Promouvoir la revitalisation rurale 


Après l’élimination de la pauvreté, la Chine s’est lancée dans un programme de revitalisation rurale pour stimuler le développement rural. La province du Guizhou, dans le sud-ouest de la Chine, autrefois parmi les régions les plus pauvres du pays, en est un cas représentatif. En 2020, ses 9,23 millions de pauvres sont sortis de la pauvreté, parmi lesquels 1,92 million ont été déplacés des montagnes. Aujourd’hui, le Guizhou s’est engagé dans une voie de revitalisation rurale basée sur ses industries, son environnement et sa culture caractéristiques. 

Yang Yan était auparavant femme au foyer dans une famille pauvre du village de Huawu, dans la ville de Qianxi (Guizhou), mais elle possède maintenant une affaire lucrative. Elle ma?trise non seulement les techniques d’élevage de poulets, mais organise également des séjours chez l’habitant. Durant son temps libre, elle confectionne des batiks et de la broderie dans l’atelier du village. Ces activités lui rapportent un revenu mensuel de plus de 10 000 yuans (1 489 dollars). 

L’idée de construire un atelier de réduction de la pauvreté vient de Xu Lei, secrétaire de la branche locale du Parti. En introduisant des personnes compétentes par l’intermédiaire du Parti, elle a aidé à établir une coopérative et a créé l’atelier d’artisanat brodé et de batik, qui a permis d’obtenir des revenus supplémentaires. 

Ces entreprises aux caractéristiques locales ont garanti une croissance régulière de l’économie rurale et une augmentation des revenus locaux, selon Tan Weiping. Avec la modernisation accélérée des industries rurales traditionnelles, de nouveaux types d’entreprises tels que le tourisme de loisirs et le commerce électronique en livestreaming ont vu le jour dans les régions rurales. Des fermes de loisirs et des parcs agricoles modernes ont été érigés en réponse aux besoins du développement rural. 

à Huawu, un modèle de développement axé sur le tourisme a pris forme avec un éventail de sources de revenus telles que des chambres d’h?tes familiales, des séjours chez l’habitant et des vergers. En 2021, le village a accueilli plus de 540 000 touristes, avec un revenu global du tourisme dépassant 250 millions de yuans (37,2 millions de dollars) et un revenu disponible par habitant dépassant 19 000 yuans (2 829 dollars). 

Xu Lei a souligné l’importance des talents pour la revitalisation rurale : en dehors des artisanats traditionnels, l’atelier doit recruter des professionnels qui pourraient aider à rendre les produits plus à la mode, à créer des marques et à faire évoluer l’entreprise en industrie. ? Le village doit introduire des talents professionnels tout en cultivant les talents des habitants comme Yang Yan, pour que leur exemple inspire les autres ?, a-t-elle avancé.  

Au profit des agriculteurs 

La revitalisation rurale est une initiative majeure du gouvernement chinois dans sa tentative de consolider les acquis de la réduction de la pauvreté et de soutenir le développement de la Chine à long terme. Des plans de mise en ?uvre de la stratégie ont été formulés par les 31 régions de niveau provincial à travers le pays et plus de 80 % des villes et des districts. Selon Deng Xiaogang, vice-ministre de l’Agriculture et des Affaires rurales, de remarquables résultats ont été obtenus dans de nombreux domaines. 

Le développement de la transformation des produits agricoles s’est accéléré. Au total, 156 000 installations de transformation primaire et plus de 50 000 installations de réfrigération et de conservation des produits frais dans les lieux d’origine ont été construites. Plus de 70 % des produits agricoles du pays sont transformés, rapportant des revenus de 25 000 milliards de yuans (3 723 milliards de dollars) aux entreprises de transformation. 

Le tourisme rural cro?t sans discontinuer. Des sites pittoresques ont été aménagés dans les zones agricoles, avec plus de 1 000 itinéraires recommandés par les gouvernements de différents niveaux. Il existe plus de 300 000 fermes de loisirs, fermes touristiques et séjours chez l’habitant, générant un revenu annuel de plus de 700 milliards de yuans (104,2 milliards de dollars). 

De nouvelles industries et de nouveaux types d’entreprises décollent dans les régions rurales. Le commerce électronique augmente vigoureusement, avec plus de 30 000 plateformes en ligne liées à l’agriculture. Les ventes au détail annuelles dans les régions rurales ont dépassé 2 000 milliards de yuans (297,8 milliards de dollars) et les produits agricoles vendus en ligne chaque année valent plus de 420 milliards de yuans (62,5 milliards de dollars). 

Des efforts sont faits pour promouvoir le développement intégré des industries primaires, secondaires et tertiaires dans les zones rurales et répartir les éléments agricoles et industriels modernes au-delà des frontières industrielles. Le pays a identifié 140 p?les industriels aux caractéristiques avantageuses, 250 parcs industriels agricoles modernes nationaux, plus de 1 300 bourgs à forte agriculture et plus de 3 600 villages et bourgs de démonstration aux industries bien développées. 

L’innovation et l’entrepreneuriat sont en hausse dans les zones rurales. Plus de 2 200 parcs d’innovation et d’entrepreneuriat ruraux et des centres d’incubation et de formation ont été édifiés, à partir desquels 11,2 millions de personnes sont retournées dans leur ville natale pour créer des entreprises. En moyenne, chacune d’elles a créé des emplois stables pour plus de six personnes et des emplois flexibles pour 15 à 20 personnes. 

En 2021, le revenu disponible par habitant des résidents ruraux chinois a atteint 18 931 yuans (2 819 dollars), plus du double du niveau de 2012. Selon Deng Xiaogang, l’amélioration de l’emploi et des revenus des agriculteurs continuera d’être l’objectif central du développement des industries rurales. Plus d’opportunités d’emploi et d’avantages à valeur ajoutée de la cha?ne industrielle seront laissés aux agriculteurs, afin qu’ils deviennent les bénéficiaires directs de la revitalisation rurale.  

Inspirer le monde 

Aux yeux de Tan Weiping, l’importance des pratiques chinoise en matière de réduction de la pauvreté ne se limite pas à la Chine. Au moins trois aspects de cette expérience peuvent inspirer d’autres pays. Premièrement, la Chine a placé la réduction de la pauvreté au premier plan de la gouvernance du pays. Deuxièmement, elle a promu le développement inclusif de l’économie et de la société, considérant le développement comme le moyen fondamental de résoudre la pauvreté. Troisièmement, elle a appliqué une réduction ciblée de la pauvreté pour une efficacité accrue. 

Nasser Bouchiba, président de l’Association de coopération Afrique-Chine pour le développement, à Rabat, au Maroc, a été témoin de ce processus en Chine. Il a été impressionné par le soutien du gouvernement dans divers aspects, notamment les allocations de subsistance et l’entrepreneuriat, la formulation de politiques ciblées basées sur des enquêtes approfondies et l’affectation de fonctionnaires pour des aspects spécifiques de la réduction de la pauvreté. Selon lui, il vaut la peine que les pays les moins développés d’Afrique tirent parti de l’expérience inestimable de la Chine en la matière. 

Gaddafi Nassur, président de la Ligue des jeunes du Mouvement de résistance nationale, le parti au pouvoir en Ouganda, admire l’idée de transformer des villages avec un environnement et une culture uniques en destinations touristiques, depuis qu’il a visité Shibadong (province du Hunan), le village où Xi Jinping a proposé pour la première fois le concept de réduction de la pauvreté ciblée. 

Les pratiques et résultats chinois en matière de réduction de la pauvreté ont également attiré l’attention de l’ONU. Amina J. Mohammed, vice-secrétaire générale de l’ONU et présidente du Groupe des Nations unies pour le développement durable, a souligné qu’en partageant ses ressources, la Chine avait apporté une contribution positive à la réalisation de l’objectif de réduction de la pauvreté de l’Agenda 2030 pour le développement durable. 

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source: La Chine au Présent
Retournez en haut de la page

国产在视频线在精品视频2020